Nos conseils LePointNœud

28 mar 2021

Les prévisions météo sont parfois très aléatoires. Un temps splendide pour faire du vélo risque souvent d’être perturbé par une averse ou un coup de vent. Et que faire par vent contraire ? Comment l’affronter quand il siffle à vos oreilles ? Voici quelques conseils.

1. Préparer votre itinéraire LePointNœud

Ne choisissez pas vos points-nœuds à proximité de digues, de polders ou de paysages dégagés. Un environnement de villages et de zones boisées se prête mieux pour une exploration à vélo. Mais si vous préférez néanmoins affronter le vent, voici quatre conseils utiles.
 

2. Des vêtements serrés

C’est le moment d’enfiler des vêtements bien serrés pour faire du vélo. Une tenue plus ample risque de capter davantage le vent et augmente donc fortement la résistance.
 

3. Des pneus bien gonflés

C’est toujours important mais encore plus pour rouler face au vent. Veillez à ce que vos pneus soient bien gonflés. Ils seront moins élastiques et diminueront ainsi la résistance pendant la course.
 

4. Votre meilleur allié : votre vélo

Si votre vélo est équipé d’un dérailleur ou changement de vitesse, il n’y a pas de honte à passer à une vitesse inférieure, cela vous permet de dépenser moins d’énergie pour avancer. À moins de passer quand même au vélo électrique ? Avec ce dernier, vous choisissez combien d’assistance au pédalage vous souhaitez. Par vent fort, il suffit de l’augmenter pour continuer à prendre plaisir à votre balade LePointNœud.
 

5. Prudence !

Veillez avant tout à la sécurité en faisant du vélo par grand vent. Tenez compte de votre entourage et de vos compagnons de route. Ne vous laissez surtout pas surprendre par une rafale au tournant d’une rue.

 

 

Photos : Foto Karen